La quête des apparences : l’habit fait-il le notaire ? La mise en image d’un métier et d’un groupe professionnel - École des Ponts ParisTech Access content directly
Journal Articles Images du travail, travail des images Year : 2022

The quest for appearances: do clothes make the notary? The image of a trade and a professional group

La quête des apparences : l’habit fait-il le notaire ? La mise en image d’un métier et d’un groupe professionnel

Abstract

The article analyzes the way notaries see themselves and wish to be seen, starting with the visual representations of notarial work by the profession, its members and external image makers. In a notary's office represented as an intellectual profession implying the virtues of authority and long forbidden to women, masculine behavioral and clothing norms remain prevalent. Having a statutory function, clothing contributed to both professional appearance and the distinction of a social group of notables. It is also part of the construction of the image of a notary occupying a position of arbitration and advice, both at a distance and listening to clients. However, the codes vary within this heterogeneous universe. Moreover, the group is undergoing significant dynamics linked to the growth of its workforce, generational changes and its feminization. Its image reflects this diversity and these evolutions, in particular the rise of entrepreneurial logics which, along with the promotion of signs of modernity, help to blur certain attributes historically associated with this profession...
L’article analyse la manière dont les notaires se voient et souhaitent être vus, en partant des représentations visuelles du travail notarial par la profession, ses membres et des preneurs d’image extérieurs. Dans un notariat représenté comme un métier intellectuel impliquant les vertus de l’autorité et longtemps interdit aux femmes, des normes comportementales et vestimentaires masculines restent prégnantes. Ayant une fonction statutaire, le vêtement contribue à la fois au paraître professionnel et à la distinction d’un groupe social de notables. Il s’inscrit aussi dans la construction de l’image d’un notaire occupant une position arbitrale et de conseil, à la fois à distance et à l’écoute des clients. Toutefois, les codes varient au sein de cet univers hétérogène. Par ailleurs, le groupe connaît d’importantes dynamiques liées à l’essor de ses effectifs, à des renouvellements générationnels et à sa féminisation. Sa mise en image traduit cette diversité et ces évolutions, en particulier l’essor de logiques entrepreneuriales qui, avec la promotion de signes de modernité, participent à estomper certains attributs historiquement associés à cette profession…
Fichier principal
Vignette du fichier
itti-3034.pdf (1.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03952856 , version 1 (23-01-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Corinne Delmas. La quête des apparences : l’habit fait-il le notaire ? La mise en image d’un métier et d’un groupe professionnel. Images du travail, travail des images, 2022, Les apparences au travail au prisme de la photographie, 13, ⟨10.4000/itti.3034⟩. ⟨hal-03952856⟩
7 View
4 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More