Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication

La charge de travail administrative va-t-elle faire craquer les enseignants-chercheurs ? (Partie 2)

Résumé : Longtemps, les enseignants-chercheurs ont pu se prévaloir d’un contrôle sur leur travail assez enviable. Certes, ils s’estimaient moins bien rémunérés que les cadres d’entreprises, mais ils n’avaient pas le fil à la patte comme eux. S’ils continuent aujourd’hui d’échapper à l’agenda partagé qui est le lot de ces derniers, la vague les a atteints sur bien d’autres plans : un certain sentiment de perte de sens du travail,l’impression de ne pas parvenir à se consacrer à ce qu’ils ou elles valorisent le plus dans leur métier, une montée des formalismes, une course permanente contre le temps et les urgences. Le tout est résumé par leur dénonciation de la charge administrative. Un groupe de travail del’université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) — désormais intégrée dans l’université Gustave Eiffel — s’est attaché récemment à préciser les constats et à réfléchir à ce qu’il était possible d’entreprendre, à l’échelle d’un établissement, pour améliorer les conditions de travail des universitaires.
Type de document :
Autre publication
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-03085290
Contributeur : Pascal Ughetto <>
Soumis le : lundi 21 décembre 2020 - 16:46:35
Dernière modification le : samedi 9 janvier 2021 - 03:35:34

Fichier

20-metiseurope.eu-La charge de...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03085290, version 1

Collections

Citation

Pascal Ughetto. La charge de travail administrative va-t-elle faire craquer les enseignants-chercheurs ? (Partie 2). 2020. ⟨hal-03085290⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23

Téléchargements de fichiers

4