Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Impression 3D de mortier sous l'eau

Résumé : De nos jours, le développement des énergies marines renouvelable et de nouveaux moyens de production basés sur la technique de l'impression 3D induit une réflexion sur les méthodes de construction offshore. L'idée d'utiliser, sur place, la fabrication additive sous-marine, dans laquelle l'effet de la gravité est diminué et la liberté de forme plus grande semble séduisante. Cette technique pourrait être utilisée non seulement pour la mise en place d'ancrages et de systèmes de fondations, pour l'entretien des structures immergées, mais également pour la création de récifs artificiels, mesure compensatoire obligatoire pour la mise en place de centrales énergétiques marines. Cette dernière problématique semble vraiment pouvoir trouver une réponse au développement de l'impression 3D sous-marine. En effet, la préservation de la biodiversité marine est à la fois une urgence environnementale (maintien de stocks de poissons suffisants pour la pêche) et économique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-02119300
Contributeur : Romain Boistel <>
Soumis le : vendredi 3 mai 2019 - 16:44:30
Dernière modification le : samedi 25 janvier 2020 - 01:22:50
Archivage à long terme le : : mardi 1 octobre 2019 - 12:20:33

Fichier

232605.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02119300, version 1

Citation

Brahim Mazhoud, Arnaud Perrot, Vincent Picandet, Damien Rangeard, Eric Courteille. Impression 3D de mortier sous l'eau. DiXite3dPrint : Fabrication Additive pour la Construction. Quelle Actualité Nationale ?, École des Ponts ParisTech, Jan 2019, Champs-sur-Marne, France. ⟨hal-02119300⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

163

Téléchargements de fichiers

75