Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Devenir des micropolluants au sein de la station d’épuration de Seine Centre : étude simultanée des filières eau et boue

Résumé : 15 Cependant peu d'études permettent d'avoir à la fois une vision d'ensemble d'une station d'épuration 16 (filière eau et filière boue) et l'évolution des polluants à chaque étape du traitement. Nos objectifs sont 17 donc : (i) d'évaluer la capacité d'élimination de certains micropolluants au sein d'une station d'épuration 18 combinant la décantation physico-chimique lamellaire comme traitement primaire, la biofiltration 19 comme traitement secondaire (nitrification totale et dénitrification), (ii) de mesurer l'efficacité épuratoire 20 de chaque ouvrage de traitement, et (iii) de quantifier les flux de micropolluants en différents points des 21 filières eau et boue. Cinq molécules ont été suivies : 2 alkylphénols (AP) et 3 phtalates (PAE). À notre 22 connaissance, cette étude est la première prenant en compte tous les traitements de la filière eau : du 23 prétraitement au rejet, intégrant les trois étages de la biofiltration, mais aussi le traitement par 24 centrifugation de la filière boue. Les travaux sur la station de Seine Centre ont permis d'évaluer les 25 abattements moyens des micropolluants à l'échelle de la station de traitement des eaux usées (STEU) 26 (AP : 73 ± 6%, PAE : 96 ± 1 %) et à l'échelle de chaque traitement (décantation : 35 %, élimination du 27 carbone : 72 %, nitrification : 54% et dénitrification : 14% en moyenne pour l'ensemble des molécules 28 étudiées). L'étude des boues a apporté des informations concernant les phénomènes mis en jeu lors 29 de l'abattement des AP et des PAE dans la filière eau des STEU. En effet, en comparant les flux d'AP 30 et de PAE retrouvés dans les boues brutes (avant traitement par centrifugation) avec ceux abattus dans 31 les eaux, il est apparu que le phtalate de di-(2-éthylhexyle) (DEHP) est principalement transféré dans 32 les boues. À l'opposé, l'abattement du phtalate de di-éthyle (DEP) peut être dû à une dégradation par 33 les microorganismes. 34 35 MOTS CLES 36 Alkylphénols, phtalates, biofiltration, décantation lamellaire, station d'épuration, boues. 37 38
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01823536
Contributeur : Johnny Gasperi <>
Soumis le : mardi 26 juin 2018 - 10:29:47
Dernière modification le : mardi 20 octobre 2020 - 10:29:10

Identifiants

Collections

Citation

S. Deshayes, V. Eudes, C. Droguet, Johnny Gasperi, R. Mailler, et al.. Devenir des micropolluants au sein de la station d’épuration de Seine Centre : étude simultanée des filières eau et boue. Techniques Sciences Méthodes , ASTEE/EDP Sciences, 2018, pp.33 - 44. ⟨10.1051/tsm/20186p33⟩. ⟨hal-01823536⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195