Incidence of extensive green roof structures on the quantity and the quality of runoff waters – first results from an experimental test bench in Paris area - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Incidence of extensive green roof structures on the quantity and the quality of runoff waters – first results from an experimental test bench in Paris area

Incidence de la végétalisation extensive des toitures sur la quantité et la qualité des eaux de ruissellement – premiers résultats d'un banc d'essais en région parisienne

(1) , (2) , (1) , (3) , (1) , (1)
1
2
3

Résumé

First results concerning the incidence of different types of extensive green roof structures on the quantity and quality of runoff are presented. The effect on substrate thickness, type of drainage layer and vegetation on these emissions is discussed. The data have been acquired within the field of the TVGEP project, on an experimental test bench in Paris area. Runoff measurements confirm the ability of green roof to decrease runoff volume, with annual runoff coefficients inferior to 0.5. At the event scale, this retention capacity is however strongly variable and depends on rainfall depth and soil moisture condition. Important levels of conductivity, organic carbon and phosphorus concentrations have been measured in the green roof runoff, which should be taken into consideration if the runoff waters are collected into small detention ponds or small creeks. Pollutant loads emitted are strongly dependent on hydrologic behavior of the green roofs. Further data is needed for an accurate evaluation of annual pollutant loads.
L'article présente les premiers résultats obtenus dans le cadre du projet TVGEP, sur les flux d'eau de polluants issus de toitures végétalisées extensives. Ces données ont été obtenues sur un banc d'essai extérieur situé en région parisienne et permettent d'évaluer l'incidence respective de l'épaisseur et la nature du substrat, du type de drainage et du type de végétation. La capacité des toitures végétalisées à réduire les volumes de ruissellement est confirmée à l'échelle annuelle, avec un coefficient de ruissellement annuel inférieur à 50%. A l'échelle de l'événement ce coefficient de ruissellement est cependant très variable en fonction de la hauteur de précipitation et de l'état d'humidité du substrat. Des conductivités élevées et de fortes concentrations en carbone organique et en phosphore ont été mesurées dans les eaux de ruissellement des toits végétalisés, ce qui doit être pris en compte dans cas d'une gestion à la source de ces ruissellements. Les flux polluants émis sont très dépendants du fonctionnement hydrologique du toit et une évaluation plus précise à l'échelle annuelle est nécessaire compte tenu de la forte variabilité des coefficients de ruissellement.
Fichier principal
Vignette du fichier
00238_Gromaire.pdf (465.42 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01711248 , version 1 (16-02-2018)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01711248 , version 1

Citer

Marie-Christine Gromaire, David Ramier, Martin Seidl, Emmanuel Berthier, Mohamed Saad, et al.. Incidence of extensive green roof structures on the quantity and the quality of runoff waters – first results from an experimental test bench in Paris area . NOVATECH 2013, Jun 2013, Lyon, France. ⟨hal-01711248⟩
186 Consultations
121 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More