Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Effet des bassins de rétention sur les micropolluants des eaux pluviales en ville

Résumé : Éléments du réseau d’assainissement pluvial, les bassins de rétention en eau sont conçus pour limiter le risque d'inondation dans les bassins versants urbains. Ces bassins peuvent avoir un effet sur les micropolluants présents dans l’eau, en raison notamment de la longueur du temps de séjour de l’eau et de la présence de phytoplancton. C’est pourquoi nous nous sommes intéressés à l’effet du bassin de rétention en eau de Savigny, situé à Aulnay-Sous-Bois (93), sur les micropolluants métalliques apportés par les eaux pluviales. Pour cela nous avons étudié le fonctionnement hydrologique du bassin. Nous avons mis en place et réalisé des campagnes de mesures afin de permettre ultérieurement le bilan des flux de micropolluants métalliques à l’échelle d’un évènement pluvieux. Deux campagnes de temps sec ont servi de référence. Quatre campagnes de temps de pluie ont ensuite été réalisées. De plus, la mise en place d’un préleveur automatique au niveau de la zone d’arrivée des eaux pluviales nous a permis de caractériser les flux entrants et sortants du bassin de Savigny. Dans le bassin de Savigny, qui s’est avéré eutrophe, les variables environnementales indiquent une meilleure qualité dans la partie la plus éloignée de la zone d’arrivée des eaux pluviales, ceci serait dû à un long temps de séjour permettant une bonne sédimentation et à la présence du phytoplancton. Les concentrations de sept métaux, cadmium, chrome, cobalt, cuivre, nickel, plomb et zinc, ont été mesurés dans le bassin de Savigny et dans le ru du Sausset qui l’alimente. Les concentrations des métaux totaux et dissous ainsi que de la fraction inerte qui donne accès à une évaluation de la biodisponibilité des métaux ont été analysées. Les résultats obtenus montrent que la majorité des concentrations métalliques sont inférieures dans le bassin par rapport à la rivière, même pour la fraction dissoute. La biodisponibilité des métaux est également plus faible dans le bassin que dans la rivière. En raison de leur impact sur l’état écologique et chimique des milieux aquatiques, les concentrations des formes dissoutes de ces métaux font l’objet de normes de qualité environnementale (NQE) dans le cadre de la Directive Cadre sur l’eau. Dans le ru du Sausset et le bassin, les concentrations mesurées sont inférieures aux NQE pour le chrome, le plomb et le cadmium. Les concentrations en cobalt dissous sont proches de la norme. Pour le cuivre la NQE (1.4µg/L) est largement dépassée dans le Sausset, mais elle est respectée dans la majorité des mesures aux points aval et centre du bassin de Savigny. Pour le zinc, la norme est largement dépassée dans toutes les mesures dans le Sausset et respectée dans la plupart des mesures dans le bassin. Néanmoins, pour les deux métaux qui dépassent les NQE, le cuivre et le zinc, une forte réduction de leurs concentrations apparait entre la rivière et le bassin. Ces résultats montrent le rôle positif du bassin de rétention sur la réduction des concentrations en métaux totaux, mais aussi, ce qui est rarement mis en évidence sur les milieux aquatiques urbains, ils mettent en évidence la réduction de la concentration des formes dissoutes et de la fraction la plus biodisponible des métaux.
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01692209
Contributeur : Bruno J. Lemaire <>
Soumis le : mercredi 24 janvier 2018 - 18:04:56
Dernière modification le : jeudi 27 août 2020 - 22:40:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01692209, version 1

Citation

Brigitte Vinçon-Leite, Bruno J. Lemaire, Mathilde Lauzent, Viet Tran Khac, Martin Seidl, et al.. Effet des bassins de rétention sur les micropolluants des eaux pluviales en ville. [Rapport de recherche] LEESU. 2017. ⟨hal-01692209⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

213