Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Aménagement du territoire et transport : un bilan critique de la production intellectuelle des années 1990

Résumé : Plusieurs facteurs (ils n'ont pas tous été recensés ici) se conjuguent pour une remise à plat de l'approche des interactions entre transports et territoires, afin de mieux tenir compte des évolutions constatées et de mener des politiques moins dispendieuses (en argent, en ressources, en énergie, etc.) et plus efficaces. Cette démarche implique l'abandon d'un certain nombre d'idées reçues et de l'emploi d'un certain nombre de "mots magiques" utilisés comme des arguments définitifs devant dispenser de toute investigation plus poussée sur ce qu'ils recouvrent. Notre groupe de travail, essentiellement composé de chercheurs, s'est étonné unanimement de la persistance de croyances très fortement ancrées au niveau de certains décideurs politiques et d'une fraction non négligeable de la haute fonction publique à laquelle s'additionnent des "experts" sélectionnés, alors que la recherche en géographie ou en économie a mis depuis déjà quelques années en évidence leur absence de fondements scientifiques. Le cloisonnement, qu'il soit volontaire ou non, que nous constatons entre les décideurs et les chercheurs, favorise la perpétuation de politiques inadéquates, et c'est un constat que nous ne serons ni les premiers ni les derniers à formuler. Pour ce qui nous concerne, nous n'avons pas cherché à hiérarchiser les discours, en conférant par exemple une valeur supérieure aux discours de scientifiques. La raison en est simple, et la première partie le montre bien : un certain nombre de chercheurs ont contribué à des simplifications abusives de la réflexion, reprises ensuite sans recul par les politiques ou la haute administration. Nous avons voulu sérier un certain nombre de mots-clés, préexistants pour certains, apparus récemment pour d'autres, qui ont été affichés et/ou qui ont fait l'objet de débats et de publications dans la période 1990-1996. L'analyse a notamment porté sur leur usage et son évolution (étude d'un champ lexical ou du cycle de vie de différents concepts). On y trouve tout à la fois des objectifs assignés aux transports ou des effets supposés de ces derniers, et des outils mis en avant dans le cadre de politiques de transport et d'aménagement du territoire. Dans la mesure du possible, nous avons pratiqué des comparaisons internationales, afin de montrer quelques décalages entre pays dans les approches et dans les outils proposés.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [29 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01679321
Contributeur : Pierre Zembri <>
Soumis le : mardi 9 janvier 2018 - 18:10:05
Dernière modification le : vendredi 17 juillet 2020 - 17:08:54
Archivage à long terme le : : jeudi 3 mai 2018 - 16:23:58

Fichier

RAPPORT final T&A agrégé.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01679321, version 1

Collections

Citation

Pierre Zembri. Aménagement du territoire et transport : un bilan critique de la production intellectuelle des années 1990. [Rapport de recherche] GDR 903 "Réseaux" CNRS. 1997, pp.107. ⟨hal-01679321⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

152