La fabrique privée d'un problème public. La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (résumé de thèse) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs Année : 2015

La fabrique privée d'un problème public. La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (résumé de thèse)

(1)
1

Résumé

Sociological research on interest groups has thoroughly investigated the domain of “quiet politics,” where corporations act through some discrete means of political action. There is much less work on the ways in which business groups mobilize the mass public on their behalf. I work on this subject through the lens of a classical case study of public problems dealing with traffic accidents in the United States. The study is based on a large amount of archival material and more than eighty interviews. It reveals significant nuances in the ways in which auto manufacturers and large insurers have mobilized the mass public over an eighty-year period. Some put the emphasis on scientific evidence to insist on vehicle safety, while others refer to moral arguments related to drivers’ behaviour. This result sheds light on the development of a political market for public problems.
Comment des entrepreneurs en viennent-ils à porter leurs demandes en public ? Nous l’étudions au prisme d’un cas d’étude classique en sociologie des problèmes publics, celui des accidents de la circulation aux États-Unis. Pour ce faire, notre démarche s’appuie sur un large corpus de sources archivistiques et documentaires, auquel s’ajoutent près de quatre-vingts entretiens conduits outre-Atlantique, ainsi que six mois d’enquête ethnographique. L’analyse permet d’identifier des pratiques distinctes des entrepreneurs en venant à la fabrique de problèmes publics. Des assureurs privilégient ainsi le recours à la science, en faveur de la réglementation des véhicules, face à des industriels valorisant l’appel à la morale, en vue d’une sensibilisation des conducteurs. Les deux approches ne sont pas incompatibles. Elles contribuent cependant à l’instauration de priorités distinctes de l’intervention étatique. Le mettre en lumière incite à prendre au sérieux l’activité de fabrique privée de problèmes publics, au-delà même du cas de la sécurité routière.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01679103 , version 1 (09-01-2018)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01679103 , version 1

Citer

Stève Bernardin. La fabrique privée d'un problème public. La sécurité routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (résumé de thèse). Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs, 2015, 17. ⟨hal-01679103⟩
62 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More