The circulation and contestation of a financialised framing of environmental politics - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année :

The circulation and contestation of a financialised framing of environmental politics

Diffusion, appropriation et contestation d’un cadrage financiarisé des politiques environnementales

(1) , (2) , (1)
1
2

Résumé

Reflecting upon the participation of financial actors on the environnemental policy making-process, this article studies the contribution of the Plan Bâtiment to the drafting a decree on the requirements for energy related renovation work in the non-residential property. The demonstration is developed in three steps. First, the research describes the mobilisation of private actors and analysis its fall-outs on the financialised redefinition of sustainable development. Then, it explains the diffusion of the financialised framework of the sustainable development towards the ordinary circuits of public policy. At last, it reveals how this framework is challenged by other actors. The issue is to explain the entanglement between social spaces of norms fabric and modes of interactions between actors, co-producers of public policies. The environmental policy fabric is not limited to the all-mighty administration neither submitted to the market interests and values. Nevertheless, in the case of the Plan Bâtiment and its concertations, the centrality of asset managers in the real estate non-residential field led to read the process of diffusion as a form of financialisation of public policy making-process.
Cet article interroge la participation d’acteurs financiers à la fabrication de l’action publique environnementale. Le cas étudié est la contribution du Plan Bâtiment à la rédaction d’un décret fixant les conditions d’obligation de travaux en vue de la rénovation énergétique du parc immobilier tertiaire. La démonstration se déploie en trois temps. En premier lieu, la recherche qualifie la mobilisation des acteurs privés et renseigne ses conséquences sur la redéfinition du développement durable. Puis, elle retrace la diffusion de ce cadrage financier du développement durable dans les circuits ordinaires de la construction de l’action publique. Enfin, elle dévoile dans quelle mesure ce cadrage et les mesures qu’il implique sont contestées par d’autres types d’acteurs. L’enjeu est d’analyser l’enchevêtrement entre des espaces sociaux de production des normes et des modalités d’interaction entre des acteurs, co-producteurs de l’action publique. La fabrique des politiques environnementales ne saurait se limiter ni à la toute-puissance de l’administration ni à l’imposition des intérêts et des valeurs de marché. Néanmoins, dans le cas de la concertation du PB, la place centrale occupée par des gestionnaires d’actifs dans le patrimoine immobilier non-résidentiel invite à relire le processus de diffusion comme une forme de financiarisation de la production des règles d’action publique.
Fichier principal
Vignette du fichier
WP 2017 11 MAISETTI HALBERT GUIRONNET VF BAP.pdf (1.56 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01655183 , version 1 (08-12-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01655183 , version 1

Citer

Nicolas Maisetti, Ludovic Halbert, Antoine Guironnet. Diffusion, appropriation et contestation d’un cadrage financiarisé des politiques environnementales : Le cas du Plan Bâtiment dans la rénovation énergétique de l’immobilier tertiaire. 2017. ⟨hal-01655183⟩
302 Consultations
289 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More