Quels soutiens aux énergies renouvelables électriques ?

Abstract : Si la plupart des pays développés et émergents soutiennent les énergies renouvelables dans le secteur électrique, ils le font de manière différente. Les trois principaux modes de soutien existants sont les tarifs d’achat garantis, les primes et les quotas combinés à des certificats verts. Nous analysons comment la littérature économique évalue ces modes de soutien. La littérature prise en compte couvre les travaux académiques mais aussi la presse spécialisée et les rapports d’organisations internationales. Nous concluons que les quotas souffrent de nombreuses faiblesses par rapport aux deux autres modes de soutien : mauvaise réaction à l’incertitude, risque important pour les financeurs qui accroît le coût des projets, coûts de transaction plus élevés. Tarifs et primes présentent chacun des avantages et inconvénients, et il n’est pas évident que le passage des premiers aux seconds, en cours en Allemagne et en France, soit justifié. Enfin, au-delà du choix de principe quant au mode de soutien, de nombreux arbitrages concrets sont tout aussi importants, comme le financement de ce soutien et sa différenciation entre segments de marché, nécessaire pour limiter les rentes mais potentiellement source d’inefficacités.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française d'Economie, Association Française d'Économie, 2016, 2015 (4), pp.105-140. 〈10.3917/rfe.154.0105〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01425090
Contributeur : Frédérique Bordignon <>
Soumis le : mardi 3 janvier 2017 - 12:43:22
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:20

Identifiants

Citation

Philippe Quirion. Quels soutiens aux énergies renouvelables électriques ?. Revue Française d'Economie, Association Française d'Économie, 2016, 2015 (4), pp.105-140. 〈10.3917/rfe.154.0105〉. 〈hal-01425090〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

137