Formation de NDMA par chloramination de micropolluants - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Formation de NDMA par chloramination de micropolluants

Résumé

L'utilisation des chloramines dans les procédés de production d'eau potable permet de limiter la formation de sous-produits de chloration tels que les trihalométhanes (THMs) et les acides haloacétiques (HAAs). Cependant, la chloramination entraîne la formation de N-nitrosamines, en particulier la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), un sous-produit de désinfection non halogéné cancérigène pour l'homme. Les mécanismes de formation de la NDMA lors des traitements par chloramination ne sont que partiellement établis. L'étude montre que des composés azotés pouvant être rencontrés dans les eaux naturelles, par exemple des herbicides (diuron, isoproturon) ou des composés pharmaceutiques (ranitidine, mifépristone), peuvent être des précurseurs importants de NDMA. Il apparaît que les quantités importantes de NDMA formées à partir de ces composés (en particulier la ranitidine) ne peuvent pas être expliquées par les mécanismes de formation actuellement disponibles dans la littérature. De nouveaux mécanismes de formation impliquant les caractéristiques structurales des amines tertiaires doivent être envisagés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Resumeleroux.pdf (376.99 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01211500 , version 1 (07-10-2015)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01211500 , version 1

Citer

Julien Le Roux, Hervé Gallard, Jean-Philippe Croué. Formation de NDMA par chloramination de micropolluants. 8ème congrès international du GRUTTEE, Oct 2009, Nancy, France. ⟨hal-01211500⟩
145 Consultations
221 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More