Entre subordination et indépendance : la difficile insertion professionnelle des jeunes diplômés auto-entrepreneurs

Résumé : Mis en place en 2009 pour soutenir la création d’entreprise, permettre l’exercice d’activités accessoires et lutter contre le travail au noir, le régime de l’auto-entrepreneur a fait l’objet de nombreuses critiques, aussi bien de la part des fédérations d’artisans que des syndicats de travailleurs. Une enquête, menée auprès d’étudiants et de diplômés auto-entrepreneurs dans le champ de l’urbanisme, documente la variété des usages de ce régime. Elle relève les confusions qu’il entretient et conforte assez largement l’inquiétude de ses détracteurs quant aux risques et limites qu’il peut comporter dans un contexte de crise. Elle laisse craindre qu’il ne se diffuse comme une étape de plus dans le long parcours d’accès à l’emploi durable. Les jeunes, inscrits à ce régime pour entrer sur le marché du travail et se constituer une expérience professionnelle, se trouvent piégés dans des relations d’emploi ambiguës lorsque, loin de l’indépendance promise, il les enferme dans des situations de sous-traitance ou de subordination. Mais la précarité de ce régime peut aussi revêtir les atours de l’entrepreneur, si bien que tous n’adoptent pas la même attitude, entre rejet et conversion.
Keywords : non précisé
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01183751
Contributeur : Hal Doc_latts <>
Soumis le : mardi 11 août 2015 - 08:50:52
Dernière modification le : jeudi 25 avril 2019 - 17:23:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-01183751, version 1

Collections

Citation

Elsa Vivant. Entre subordination et indépendance : la difficile insertion professionnelle des jeunes diplômés auto-entrepreneurs. Connaissance de l'emploi, Centre d'études de l'emploi et du travail (Noisy-le-Grand), 2014. ⟨hal-01183751⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

203