Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

RISQUES PHYSIQUES ASSOCIES AUX VIBRATIONS CHEZ LE CYCLISTE

Résumé : Les vibrations, présentes dans le sport et l'industrie, produisent dans le corps humain des effets positifs ou néfastes dans les différentes parties du corps humain. Les études réalisées sur les vibrations absorbées par le corps humain évaluent de façon expérimentale et numérique la dose de vibration reçue par le corps humain via le système main bras dans différentes activités et différentes positions statiques. En industrie et dans les transports en commun, ces doses de vibrations sont mesurées et évaluées en s'appuyant sur des normes et directives. Cependant, le milieu sportif n'est pas assujetti à ce type d'évaluation. L'étude développée dans ce projet consiste au couplage des vibrations et du mouvement dans le sport par l'emploi des modèles poly-articulées. Pour réaliser cette analyse on doit tenir compte de deux types d'influence : celle du mouvement dans la vibration, parce que différentes postures produisent différentes valeurs de transmissibilité ; et celle de la vibration dans le mouvement parce qu'elle représente un mouvement additionnel. Dans un premier temps, la recherche a été centrée sur l'étude de transmissions de vibrations pour le cyclisme. Un banc d'essai a été dédié pour cette étude. Il est équipé d'une plateforme vibratoire FITVIB 600 qui permet une excitation sinusoïdale entre 20Hz et 60 Hz, les signaux sont collectés par un système d'acquisition OROS OR 35 avec une fréquence d'échantillonnage de 2560Hz. Des accéléromètres tri axes sont placés sur les différents points d'entrées de la vibration (potence, selle et pédales). De ces points, les transmissibilités des vibrations des vibrations sont évaluées avec deux points d'excitation (roue avant et roue arrière). Ces fonctions de transmissibilité ont été modélisées avec un modèle mécanique équivalent composé de plusieurs systèmes masseressort-amortisseur en parallèle. Les paramètres de ce modèle sont déterminés par un recalage basé sur la méthode des Simplex. Dans un deuxième temps, les perspectives consistent à modéliser les doses de vibrations aux niveaux des points d'entrée, cela permettra d'étudier la vibration absorbée par le système main-bras, par les membres inférieurs et par la colonne vertébrale. Ensuite ces doses seront comparées par rapport aux normes existantes. Dans le cas des membres inférieurs, vu qu'ils ont un mouvement périodique lors du pédalage qui change la transmission des vibrations, nous envisageons de faire une analyse de la transmissibilité pendant le cycle de pédalage pour obtenir une fonction de transmissibilité en fonction de la fréquence et de l'angle de pédalage.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-00852262
Contributeur : Pierre Argoul <>
Soumis le : mardi 20 août 2013 - 14:09:25
Dernière modification le : mercredi 14 octobre 2020 - 04:01:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-00852262, version 1

Collections

Citation

Marcela Munera, Xavier Chiementin, William Bertucci. RISQUES PHYSIQUES ASSOCIES AUX VIBRATIONS CHEZ LE CYCLISTE. 1ères Journées Jeunes Chercheurs en Vibrations, Apr 2013, France. ⟨hal-00852262⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

212