Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Polluants prioritaires dans les eaux de surface : qu'en est-il de la Seine à Paris ?

Résumé : L'adoption en France de la directive cadre sur l'eau (DCE) se traduit actuellement à l'échelle de chaque bassin hydrologique par la révision des schémas directeurs d'aménagement et de gestion des eaux. Dans le cadre de cette révision, des programmes de surveillance ont été mis en place fin 2006 afin de s'assurer, par le suivi de l'état des eaux et des milieux aquatiques, que les objectifs de " bon état écologique " seront bien respectés. Entre juillet 2007 et décembre 2008, des campagnes de mesures ont été mises en oeuvre par la ville de Paris avec le soutien financier de l'agence de l'eau Seine-Normandie sur les eaux de surface et les particules sédimentables le long de l'axe fluvial Seine en région parisienne (d'Orly à Clichy). Les 42 substances recensées par la DCE ont systématiquement été recherchées sur les échantillons et 20 composés jugés pertinents ont été ajoutés pour les particules sédimentables. Ces campagnes de mesure ont confirmé que de nombreuses substances prioritaires (notées *) sont présentes dans les particules sédimentables et, dans une moindre mesure, dans les eaux de surface. Dans les eaux de surface, 18 substances dont 15 dangereuses prioritaires sont observées, mais les concentrations n'excèdent que rarement les limites de quantification. Seuls le diuron*, le DEHP*, le fluoranthène et le para-tert-octylphénol* sont fréquemment observés à des concentrations variant de < 0,01 à 1,0 μg/l. Pour les particules sédimentables, 35 substances ont été observées. En l'absence de critère d'évaluation de qualité pour les particules sédimentables, les teneurs mesurées dans les particules ont été comparées, à titre indicatif, aux recommandations canadiennes pour la qualité des sédiments. Au regard de ces recommandations, les particules collectées en Seine apparaissent assez fortement contaminées puisque la plupart des échantillons présentent des niveaux supérieurs aux valeurs guides de qualité (18 substances) et, dans de nombreux cas, supérieurs aux concentrations produisant un effet probable (15 composés). Les dépassements sont essentiellement imputables aux métaux, aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et aux polychlorobiphényles.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-00739903
Contributeur : Ist Enpc <>
Soumis le : mercredi 17 octobre 2012 - 12:23:04
Dernière modification le : samedi 25 avril 2020 - 14:08:14

Identifiants

  • HAL Id : hal-00739903, version 1

Citation

Johnny Gasperi, S. Garnaud, V. Rocher, R. Moilleron. Polluants prioritaires dans les eaux de surface : qu'en est-il de la Seine à Paris ?. Techniques Sciences Méthodes , ASTEE/EDP Sciences, 2010, 11, pp.41. ⟨hal-00739903⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

719