The State as a Planner in Second Restoration France Viewed from the King's Report on the 1820 Navigation of Inland Waterways - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine Année : 2012

The State as a Planner in Second Restoration France Viewed from the King's Report on the 1820 Navigation of Inland Waterways

L'État aménageur dans la France de la Seconde Restauration, au prisme du Rapport sur la navigation intérieure de 1820

(1)
1

Résumé

This article focuses on a document printed in 1820 entitled Rapport au roi sur la navigation intérieure (King’s report on internal navigation) in order to analyse the history of public action and planning under the Restoration Monarchy. The research has three key focuses and analyses successively the context in which the report appeared, its form and content and how it was produced from a material and intellectual perspective, and the immediate circumstances in which it was circulated. This document emerges as the manifesto of a new figure of the State as planner that came to the fore in the administrative-political context of early 1820s France. It was underpinned by a wide range of expertise and set out a structured programme for waterway development. The report reflects the changes at work within the public works department (administration des ponts et chaussées) as the reconfiguration of relations between the executive and the legislature. It also embodies reforms carried out and politics pursued and constitutes the key implementation instrument of these. The resulting public works administration would subsequently be challenged by the July Revolution.
Cet article propose de mettre au centre d'une enquête particulière un document imprimé en 1820, le Rapport au roi sur la navigation intérieure, et d'en offrir une lecture qui éclaire l'histoire de l'État et de l'action publique en matière d'aménagement sous la Restauration. Les investigations sont menées dans trois directions. Sont successivement analysés le contexte de parution de cet imprimé, ses formes et son contenu, puis les modalités de sa fabrique matérielle et intellectuelle, enfin les conditions de sa diffusion immédiate. Ce document se révèle constituer le manifeste d'une nouvelle figure de l'État aménageur qui se définit dans le contexte administrativo-politique de la France du début des années 1820. Adossé à une pluralité de savoirs, il présente un programme hiérarchisé de construction de voies d'eau et traduit les transformations à l'œuvre au sein de l'administration des ponts et chaussées comme la reconfiguration des relations entre pouvoirs exécutif et législatif. Symptôme des réformes engagées et de la politique menée, il en constitue aussi le principal instrument de mise en œuvre. Le régime d'administration des travaux publics mis en place par son intermédiaire sera remis en cause à la veille de la Révolution de Juillet.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00738963 , version 1 (05-10-2012)

Identifiants

Citer

Nathalie Montel. L'État aménageur dans la France de la Seconde Restauration, au prisme du Rapport sur la navigation intérieure de 1820. Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2012, 59 (1), pp.34-61. ⟨10.3917/rhmc.591.0034⟩. ⟨hal-00738963⟩
152 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More