L'État aménageur dans la France de la Seconde Restauration, au prisme du Rapport sur la navigation intérieure de 1820

Résumé : Cet article propose de mettre au centre d'une enquête particulière un document imprimé en 1820, le Rapport au roi sur la navigation intérieure, et d'en offrir une lecture qui éclaire l'histoire de l'État et de l'action publique en matière d'aménagement sous la Restauration. Les investigations sont menées dans trois directions. Sont successivement analysés le contexte de parution de cet imprimé, ses formes et son contenu, puis les modalités de sa fabrique matérielle et intellectuelle, enfin les conditions de sa diffusion immédiate. Ce document se révèle constituer le manifeste d'une nouvelle figure de l'État aménageur qui se définit dans le contexte administrativo-politique de la France du début des années 1820. Adossé à une pluralité de savoirs, il présente un programme hiérarchisé de construction de voies d'eau et traduit les transformations à l'œuvre au sein de l'administration des ponts et chaussées comme la reconfiguration des relations entre pouvoirs exécutif et législatif. Symptôme des réformes engagées et de la politique menée, il en constitue aussi le principal instrument de mise en œuvre. Le régime d'administration des travaux publics mis en place par son intermédiaire sera remis en cause à la veille de la Révolution de Juillet.
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-00738963
Contributeur : Hal Doc_latts <>
Soumis le : vendredi 5 octobre 2012 - 14:40:25
Dernière modification le : vendredi 24 août 2018 - 16:14:04

Identifiants

Collections

Citation

Nathalie Montel. L'État aménageur dans la France de la Seconde Restauration, au prisme du Rapport sur la navigation intérieure de 1820. Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, Societe D'histoire Moderne et Contemporaine, 2012, 59 (1), pp.34-61. ⟨10.3917/rhmc.591.0034⟩. ⟨hal-00738963⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

295