Rester dans son quartier : un droit à l'ancrage ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue revue Passerelle - mobilité des savoirs Année : 2011

Rester dans son quartier : un droit à l'ancrage ?

(1)
1
Francois Valegeas

Résumé

Au-delà des débats sur l'importance de l'échelle du quartier dans la ville contemporaine, les travaux menés depuis les années 1960 montrent que les habitants s'y réfèrent avec plus ou moins de force, notamment selon leur trajectoire sociale et résidentielle. Les quartiers (au sens d'espaces de la proximité et de la connaissance) apportent des ressources spécifiques, notamment pour les ménages les moins mobiles. Ils permettent une expérience de l'altérité et sont des protections pour les plus pauvres par des réseaux de solidarité locaux. Les discours des décideurs sont ambivalents quant à cet attachement, source d'investissement dans la vie locale, mais aussi parfois d' " effets de quartiers " et d'auto-enfermement.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00696252 , version 1 (11-05-2012)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00696252 , version 1

Citer

Francois Valegeas. Rester dans son quartier : un droit à l'ancrage ?. revue Passerelle - mobilité des savoirs, 2011, 11 (janvier), pp.7. ⟨hal-00696252⟩
110 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More