Perception des risques et choix du mode de transport. Approche conceptuelle et modélisation prédictive. - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Flux - Cahiers scientifiques internationaux Réseaux et territoires Année : 2010

Perception des risques et choix du mode de transport. Approche conceptuelle et modélisation prédictive.

(1) , , (1)
1
Pierre Barjonet
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 917944
M. Gezentvey
  • Fonction : Auteur
C. Mores
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 917945

Résumé

Many French people are afraid of having an accident and being a victim of aggression in individual and public transport system. However, does this fear have any mobilising powers ? The absence of this question in systematic studies on transport mode choice has been noted. With the aim of presenting an innovative model that incorporates psychological and practical features, this article unites four social science theories that deal with risk and decision-making under uncertainty: social representations, the psychometric approach, the anthropological approach and the cognitive psychology approach. Among the seven differentiated stages of the model proposed, the first considers accidentology and victimology rates, as well as modal characteristics (comfort, duration, cost). The second considers individual characteristics (age, gender, and "world vision"), experience and social influence. At the third stage, we find travel motivation. Next, this information is processed by a double information-treating system; the intuitive system is based on emotion and fear, the deliberative system on the calculation of expected utility. The primary transport choice is made at the fifth stage, becoming a habit at the sixth, until a critical incident at stage seven occurs that brings about the cycle once again.
Beaucoup de Français ont peur d'être victimes d'accidents et d'agressions dans les transports individuels et collectifs. La peur a-t-elle pourtant des pouvoirs mobilisateurs ? On remarque l'absence de cette question dans les études sur le choix du mode de déplacement. Dans le but de présenter un modèle innovateur qui incorpore des facteurs psychologiques et pratiques, cet article associe quatre théories de sciences sociales qui traitent du risque et de la prise de décision en situation d'incertitude: les représentations sociales, l'approche psychométrique, l'approche anthropologique et l'approche psycho-cognitive. Parmi les sept étapes distinguées dans le modèle proposé, la première prend en compte le taux d'accidentologie et de victimologie, ainsi que les caractéristiques des modes de transport (confort, durée, coût). La deuxième considère les caractéristiques individuelles (l'âge, le sexe, la " vision du monde "), le vécu, et l'influence sociale. La troisième renvoie au motif du déplacement. À la quatrième étape, cette information est traitée par un système de double traitement : le système intuitif se base sur l'émotion et la peur, le système délibératif sur le calcul de l'utilité espérée. Le choix primaire se fait à la cinquième étape, devenant une habitude à la sixième, jusqu'à ce qu'un incident critique survienne pour remettre ce cycle en marche.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00662100 , version 1 (23-01-2012)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00662100 , version 1

Citer

Pierre Barjonet, M. Gezentvey, C. Mores. Perception des risques et choix du mode de transport. Approche conceptuelle et modélisation prédictive.. Flux - Cahiers scientifiques internationaux Réseaux et territoires, 2010, 3 (81), pp.19-32. ⟨hal-00662100⟩
124 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More