La main discrète : la finance globale dans la ville

Résumé : Constatant un rôle croissant de grands investisseurs privés dans les opérations urbaines, cet article s'interroge sur le pouvoir de la finance globale. Par certains aspects, il est visible et concentré sur quelques opérations et quelques acteurs. Le plus souvent, il est informationnel : fondé sur des données comptables, interprétées à partir de ratios partagés. Ces instruments contribuent à mesurer la valeur et à allouer l'épargne vers les projets. Ils servent de mécanisme de coordination, ils contribuent à étendre le champ d'influence de la finance globale. Cette double propriété - être un pouvoir visible et être distribué et informationnel - pose de nouvelles questions. Les gouvernants savent réguler le pouvoir de propriété ou la main visible des managers, le pouvoir informationnel de la finance globale brouille les catégories.
Mots-clés : non précisé
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-00659570
Contributeur : Hal Doc_latts <>
Soumis le : vendredi 13 janvier 2012 - 10:25:23
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:08

Identifiants

Collections

Citation

Dominique Lorrain. La main discrète : la finance globale dans la ville. Revue Francaise de Science Politique, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 2011, 61 (6), pp.1097-1122. ⟨10.3917/rfsp.616.1097.⟩. ⟨hal-00659570⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

401